Nouveau Membre : Sebastien Cailliau

Sébastien est responsable des investissements en France au sein du fonds Sandton Capital Partners. Avant de rejoindre Sandton, Sébastien était président cofondateur de Versicolor Partners, un holding d’investissement dédié à des situations spéciales en France. Sébastien a commencé sa carrière en tant qu'analyste dans l’équipe Distressed Products Group de Deutsche Bank AG à Londres.

Nouveau membre : Patricia Seigle

Avocat depuis 1980, spécialisation droit commercial, a acquis une expérience en procédures collectives, en matière amiable et judiciaire du retournement des entreprises en difficulté et du règlement de situation de crise. A fondé le cabinet devenu SEIGLE BARRIE & Associés implanté à LYON, PARIS et TOULOUSE qui intervient au bénéfice d’entreprises et de structures de…

Nouveau membre : Benoit Raillard

Expérience : Benoît possède une longue expérience de management opérationnel dans des situations de retournement et d’amélioration de performance en Europe. Il a rejoint le fonds de pension canadien CDPQ (AuM : $290 milliards dont $30 milliards en Private Equity) en 2017 en qualité d’Operating Partner en charge du portefeuille européen. Précédemment chez Gimv, AlixPartners,…

Nouveau membre : Pierre-Emmanuel Fender

Il fait partie depuis 2002 du département contentieux et restructuring et y a développé une large expérience des procédures collectives et des mécanismes de prévention des difficultés des entreprises dans lesquelles il accompagne indifféremment débiteurs, investisseurs ou créanciers. Pierre-Emmanuel intervient activement dans les contentieux relatifs aux procédures collectives et en particulier dans le cadre des…

Booklet ARE 2017 web

10 RECOMMANDATIONS AFIN DE PRÉSERVER LES ENTREPRISES, L’EMPLOI & FAVORISER L’INVESTISSEMENT

Les présentes recommandations de l’Association pour le Retournement des Entreprises (ARE) sont le fruit d’une consultation de l’ensemble de ses membres et de la participation active d’un groupe de travail de vingt professionnels aguerris. Selon l’ensemble de ces experts du retournement des entreprises, le droit pourrait être encore plus favorable au développement des entreprises, à la création d’emplois et à l’investissement.