Chers membres, chers amis,

 

Il y a un peu plus de 15 ans, une poignée de « pionniers » créait notre association, avec pour vocation de développer une culture de la prévention des difficultés et du retournement des entreprises en France. L’ARE ainsi constituée offrait un cadre professionnel et convivial, plaçant l’éthique et la compétence au centre des débats, et favorisant la diffusion des bonnes pratiques et les échanges entre les différentes professions venant en aide aux entreprises.

Nous pouvons mesurer aujourd’hui avec un plaisir mêlé de fierté le chemin parcouru par l’ARE sous l’impulsion de ses présidents successifs : notre association compte près de 250 membres répartis sur tout le territoire, représentant eux-mêmes plus de 15 professions qui accompagnent au quotidien les entreprises dans l’anticipation et le traitement des difficultés. Cette taille et cette pluridisciplinarité sont décisives car elles rendent notre association représentative et donc légitime à exprimer son point de vue. Et notre point de vue compte, car il provient de professionnels en prise directe avec l’actualité des situations qu’ils viennent à traiter, des problématiques inédites qu’elles représentent et des réponses qu’elles appellent, nécessitant l’adaptation régulière de nos approches et de nos textes de lois.

L’ARE s’est ainsi distinguée au printemps 2017 avec les « 10 recommandations afin de préserver les entreprises, l’emploi et favoriser l’investissement », fruit d’un véritable travail de fonds qui a mobilisé une bonne part de nos membres dans le cadre de notre Commission Prospective et Présidentielle 2017, et dont la synthèse a été communiquée aux différents candidats à la Présidence de la République Française et à leurs équipes de campagne. Bravo et merci encore à tous les participants à cette initiative, remarquable et remarquée, qui incarne parfaitement la raison d’être de notre association.

Vous avez également été nombreux à assister en juin dernier à notre conférence des droits et systèmes comparés avec nos homologues européens et américains, conférence qui a suscité des débats passionnants, en parallèle de la sortie du nouveau règlement sur l’insolvabilité et du projet de directive européenne qui l’accompagnait.

Tout aussi nombreux avez-vous participé à nos différentes interventions pédagogiques auprès des jeunes générations dans le cadre de leur cursus universitaire, afin de leur faire approcher la richesse et la complexité d’une entreprise, les phases difficiles qu’elle peut être amenée à traverser, et les solutions qui existent, y compris dans ces situations, pour y répondre. Ces interventions, riches de l’expérience combinée de nos différentes professions, sont plébiscitées par les étudiants et leurs administrations, ce qui est une réelle satisfaction pour notre association.

Nos « pionniers » nous ont montré la voie, à nous d’œuvrer en 2018 pour poursuivre leur initiative, en consolidant chaque année un peu plus les fondements de l’ARE : la convivialité dans nos échanges, notre action de pointe dans l’évolution de nos approches et de notre cadre législatif et, enfin, notre engagement à former les jeunes générations à la prévention des difficultés des entreprises.

Je vous invite à œuvrer ensemble pour que cette année soit passionnante pour notre pratique !

Excellente année 2018 à vous et à vos proches.

Olivier Marion