Etude Deloitte Altares 2017 : l’Entreprise en difficulté en France

Logo Deloitte Altarès - L'entreprise en difficulté en France

[vc_row][vc_column width=”1/4″][vc_single_image image=”2828″ img_size=”medium”][vc_column width=”3/4″]Jean-Pascal Beauchamp, nous signale la sortie de l’étude dont il s’occupe depuis plusieurs années : L’entreprise en difficulté en France

Pour la 13ème année consécutive, l’équipe Restructuring de Deloitte, publie un rapport réalisé conjointement avec Altares, intitulé « L’entreprise en difficulté en France ». Ce dernier présente une analyse détaillée de l’état et du contexte des défaillances d’entreprise dans l’Hexagone, relève une présence plus marquée des acteurs publics et livre un focus spécifique par région. Parmi les grands apprentissages :

  • Les pouvoirs publics développent de nombreux outils d’accompagnement des entreprises en difficulté et contribuent à leur mesure à l’embellie au travers d’un système éprouvé de détection de signaux faibles.
  • Le nombre d’emplois menacés baisse de 11,4% et atteint son seuil le plus faible depuis 11 ans, soit un niveau ante crise.
  • Le volume des procédures baisse quand l’amiable se démocratise et gagne du terrain (+ 43% en 2017), en particulier dans les juridictions de taille plus modeste.
  • Le nombre total de défaillances enregistrées baisse de 4.6% et atteint son niveau le plus bas depuis 10 ans, soit 55 175 procédures ouvertes.
  • 2/3 des procédures concernent des sociétés ne générant aucun chiffre d’affaires ou ne déposant pas leurs comptes. Mieux, ¾ des procédures concernent des sociétés dont l’effectif est compris entre 0 et 2 salariés.
  • Sur les 55 175 procédures, seules 1256 ont été ouvertes pour des sociétés de plus de 20 salariés.
  • Les secteurs les plus touchés sont le transport, l’agriculture et l’hébergement.

Bonne lecture !

Partager cette actualité

Facebook
Email
LinkedIn
WhatsApp